Statistiques

Quelques statistiques générales concernant les agressions sexuelles au Québec

5% des crimes sexuels sont rapportés à la police (JURISTAT, 2014

3 plaintes pour agressions sexuelles sur 1000 se soldent par une condamnation  (L'Actualité)

96,8 % des agresseurs sont des hommes (Sécurité publique, 2013) et 78,1% des victimes sont des femmes (Sécurité publique, 2013)

Les deux tiers des victimes ont moins de 18 ans  (Sécurité publique, 2013)

Les deux tiers des infractions sexuelles sont commis dans une résidence privée (Sécurité publique, 2013)

La majorité des victimes connaissent l’auteur présumé, soit 85,6 % des victimes mineures et 68,3 % des victimes adultes. (Sécurité publique, 2013)

 Statistiques internes compilées au sein des CALACS membres pour l'année 2014-2015

  • Près de 42% des femmes attendent 13 ans et plus avant de demander de l’aide dans nos centres

  • 76.3% des demandes sont liées à l’inceste ou à une agression sexuelle dans l’enfance ou l’adolescence

  • Plus de 47.5% des femmes ont 30 ans et plus

  • La honte, la culpabilité et les peurs associées à la violence sexuelle peuvent maintenir les victimes pendant très longtemps dans le silence

  • 87% des agressions sexuelles sont commises dans un domicile privé

  • 96.8% des agresseurs sont connus des victimes

  • 39% des agressions sexuelles sont commises dans un domicile que la victime partage avec l’agresseur,16% au domicile de la victime, 22% au domicile de l'agresseur, 6.3% dans un lieu public ou à l'école, 4% au travail et 1.4% dans les transports

  • Plus de 27% des femmes et des adolescentes demandent de l’aide à un CALACS dans l’année qui suit l’agression

  • 15.3% des agresseurs sont des adolescents

Consultez les faits saillants des statistiques 2018-2019 du RQCALACS.

 

 

Taux de condamnations pour agression sexuelle, 2014

Actualités RQCALACS

25
jui

Montréal, le 25 juin 2019 – Une demande d’autorisation d’appel à la Cour suprême du Canada a été déposée le 14 juin 2019 pour le dossier de trois victimes d’actes criminels qui demandent d’avoir accès à la totalité de leurs indemnités de l’IVAC (indemnisation des victimes d’actes criminels).

Lire la suite »

28
avr

« Pour les victimes, la cause est entendue, mais elle le devrait être aussi pour le gouvernement du Québec, car le 4 avril 2018 la Coalition Avenir Québec prenait l’engagement d’abolir le délai de prescription s’il prenait le pouvoir lors des élections générales du 1er octobre dernier, tout comme le Parti Québécois et Québec solidaire. Nous attendons donc un projet de loi et il nous est difficile d’être patient, car nous attendons depuis si longtemps d’avoir simplement un accès juste à la justice » a conclu monsieur Sébastien Richard.

Lire la suite »

18
mar

La Ministre de la justice et procureure générale du Québec, Mme Sonia Lebel, accompagnée de Mme Hélène David, Mme Véronique Hivon et Mme Christine Labrie (toutes les trois respectivement Députées de Marguerite-Bourgeoys, Joliette et Sherbrooke) ont annoncé, ce matin, la création d’un comité d’expert.e.s sur l'accompagnement des victimes d'agressions à caractère sexuel et de violence conjugale. Le Regroupement québécois des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS) salue cette initiative qui s’inscrit selon nous dans une recherche de pistes de solutions basées sur le partage d’expériences et d’expertises entre les groupes terrains et les instances politiques.

Lire la suite »

Voir toutes les actualités »

CALACS sur la carte

Voir les coordonnées »

Projet vedette

Campagne de la Journée d'action 2019

Lire la suite »