Statistiques

Quelques statistiques générales concernant les agressions sexuelles au Québec

5% des crimes sexuels sont rapportés à la police (JURISTAT, 2014

3 plaintes pour agressions sexuelles sur 1000 se soldent par une condamnation  (JURISTAT, 2014)

96,8 % des agresseurs sont des hommes (Sécurité publique, 2013) et 78,1% des victimes sont des femmes (Sécurité publique, 2013)

Les deux tiers des victimes ont moins de 18 ans  (Sécurité publique, 2013)

Les deux tiers des infractions sexuelles sont commis dans une résidence privée (Sécurité publique, 2013)

La majorité des victimes connaissent l’auteur présumé, soit 85,6 % des victimes mineures et 68,3 % des victimes adultes. (Sécurité publique, 2013)

 Statistiques internes compilées au sein des CALACS membres pour l'année 2014-2015

  • Près de 42% des femmes attendent 13 ans et plus avant de demander de l’aide dans nos centres

  • 76.3% des demandes sont liées à l’inceste ou à une agression sexuelle dans l’enfance ou l’adolescence

  • Plus de 47.5% des femmes ont 30 ans et plus

  • La honte, la culpabilité et les peurs associées à la violence sexuelle peuvent maintenir les victimes pendant très longtemps dans le silence

  • 87% des agressions sexuelles sont commises dans un domicile privé

  • 96.8% des agresseurs sont connus des victimes

  • 39% des agressions sexuelles sont commises dans un domicile que la victime partage avec l’agresseur,16% au domicile de la victime, 22% au domicile de l'agresseur, 6.3% dans un lieu public ou à l'école, 4% au travail et 1.4% dans les transports

  • Plus de 27% des femmes et des adolescentes demandent de l’aide à un CALACS dans l’année qui suit l’agression

  • 15.3% des agresseurs sont des adolescents

 

En 2014-2015, les CALACS ont reçu 1 850 demandes d'aide. 80% de ces demandes provenaient de femmes et d'adolescentes qui appelaient pour la première fois. Les rencontres en individuel représentent 80% des heures de service et les rencontres de groupe 20%. Les interventions portent sur les suivis individuels, les suivis de groupe, l'accompagnement judiciaire ou médical, le soutien aux proches et les références.

En 2014-2015, les CALACS ont rencontré 35 939 personnes par le biais de leurs activités de prévention et de sensibilisation dont 29 943 jeunes du milieu scolaire. Les CALACS offrent de la formation aux groupes communautaires, aux intervenants institutionnels (travailleuses sociales, personnel médical, intervenants judiciaires, policiers) pour un total de 5 996 personnes rencontrées.

La population en général sont également rejointes par des événements, des conférences et des interventions médiatiques.

Consultez les faits saillants des statistiques 2014-2015 du RQCALACS.

 

 

Taux de condamnations pour agression sexuelle, 2014

Actualités RQCALACS

8
déc

Nous, le Comité conseil du Regroupement québécois des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS), vous écrivons aujourd’hui, à l’occasion des 12 jours d’action contre les violences envers les femmes, au sujet de la Stratégie gouvernementale pour prévenir et contrer les violences sexuelles (Stratégie). L’objectif de notre comité est de remettre au centre de la lutte contre les violences sexuelles, les réalités et les expériences plurielles des femmes qui sont traditionnellement mises en marge de la société.

Lire la suite »

6
déc

Dans le cadre de la Journée de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes, les organisatrices de la Campagne contre les violences faites aux femmes dans le logement déposent à l’Assemblée nationale une pétition de plus de 5000 signatures et présentent également une déclaration de plus de 200 organisations en appui à leurs revendications.

Lire la suite »

25
nov

Montréal, le 25 novembre 2016 – Aujourd’hui débute la Campagne des 12 jours d’action contre les violences envers les femmes. Ceux-ci culminent le 6 décembre, date anniversaire de l’assassinat de 14 femmes en 1989 à l’École Polytechnique. Durant la campagne, cinq magnifiques vignettes illustrant des violences méconnues permettront de sensibiliser le public et d’appeler à des actions concrètes pour lutter contre ces violences : par exemple, la diffusion massive de la pétition exigeant une Commission d’enquête québécoise sur les relations entre les institutions policières et les femmes autochtones ou encore une manifestation de femmes sans statuts le 3 décembre à Montréal.

Lire la suite »

Voir toutes les actualités »

CALACS sur la carte

Voir les coordonnées »

Projet vedette

Campagne contre les violences vécues par les femmes locataires

Lire la suite »