Attitude aidante #10 OFFRIR DU SOUTIEN

03 septembre 2016

Assurez la personne de votre disponibilité, que ce soit pour en parler ou pour l’accompagner dans ses démarches. Ne la laissez pas seule. Peut-être avez-vous été victime d’agression sexuelle vous-même et que les dévoilements d’une autre personne vous font revivre votre propre agression ou que vous ne vous sentez tout simplement pas en mesure d’offrir un soutien adéquat à ce moment précis pour toutes sortes de raisons. Ne vous culpabilisez pas et surtout, respectez vos limites. Par contre, Si vous vous sentez incapable d’aider la personne, il est important de le lui dire et de l’aider à trouver une autre personne qui sera en mesure de le faire. Vérifiez si la personne à un réseau de soutien (famille, amis) qui pourrait l’aider.

 

*Cette mise en situation est fictive, elle est uniquement présentée à titre d’exemple :

Michelle va voir son amie Nicole lors d’un tournoi de basketball parce qu’elle ne sait plus si elle va rester dans l’équipe. Nicole est surprise et lui pose des questions. Michelle finit par lui raconter que leur entraîneur l’a menacée de l’exclure de l’équipe si elle ne lui faisait pas une fellation. « J’ai tellement honte mais je ne voulais pas perdre ma place dans l’équipe... ». Or, depuis cet épisode, Michelle ne se sent pas bien, elle a peur et fait beaucoup de cauchemars. « Je suis là pour toi » lui dit Nicole, « je t’aiderai si tu as besoin d’accompagnement dans tes démarches, que ce soit pour porter plainte contre lui, ou d’aller en parler à l’infirmière de l’école.»

 

Téléchargez la version PDF de l'attitude aidante # 10

La campagne #OnVousCroit

 

Voir les attitudes aidantes précédentes

 

Actualités RQCALACS

6
avr

En étroite collaboration avec l'équipe, la personne aura pour mandat de voir à l’avancement des problématiques entourant les agressions à caractère sexuel, à la consolidation et à la visibilité dans l’espace public du RQCALACS et de ses membres.

Lire la suite »

16
mar

À la veille de la 4e semaine de travaux parlementaire sur l’analyse du projet de loi PL84; Loi visant à aider les personnes victimes d'infractions criminelles et à favoriser leur rétablissement sous la direction de Simon Jolin-Barrette, un groupe composé de victimes, de juristes expert.e.s et d’associations de défense des droits des victimes demandent que d’autres amendements seront déposés par le Ministre afin que la réforme du programme d’indemnisation des victimes d’actes criminels (IVAC) ne vienne pas entacher des droits déjà acquis dans la loi actuelle.

Lire la suite »

3
mar

Le Regroupement québécois des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS) souhaite souligner, à l’approche du 8 mars – Journée internationale des droits des femmes, le récent rehaussement du financement de base des organismes qui travaillent à contrer les violences sexuelles.

Lire la suite »

Voir toutes les actualités »

Projet vedette

«Courageuses de toutes façons… À notre façon!»

Lire la suite »