Un enjeu social

 

Les Agressions sexuelles, c’est non. Ensemble réagissons !

L’agression à caractère sexuel est un acte de domination, d’humiliation, d’abus de pouvoir, de violence, principalement commise envers les femmes et les enfants. Cet acte s’inscrit comme une forme de contrôle social en tentant de maintenir les femmes dans la peur et dans des rapports de force inégaux.

Agresser sexuellement, c’est imposer des attitudes, des paroles, des gestes à connotation sexuelle contre la volonté de la personne, et ce, en utilisant l’intimidation, la menace, le chantage, la violence verbale, physique et psychologique.

L’agression à caractère sexuel fait partie d’une problématique plus large de la violence faite aux femmes. Elle s’inscrit au cœur de notre société qui, par son histoire, a perpétué des rapports inégaux entre les hommes et les femmes. Plusieurs mythes et préjugés sont entretenus dans notre société quant à cette problématique.

Bien que toutes les femmes soient susceptibles de vivre une agression à caractère sexuel, les études nous démontrent que certaines femmes sont plus vulnérables.  Par exemple, les minorités visibles, les autochtones, les femmes avec un handicap physique ou intellectuelle, les lesbiennes ou encore celles aux prises avec des problèmes de santé mentale.  Nous comprenons qu’il y a intersection entre le patriarcat et d’autres contextes d’oppression, de discrimination et d’exclusion. Ces contextes sont le capitalisme, le néocolonialisme, le sexisme, le racisme, l’hétérosexisme, la « capacitisme », l’âgisme et le « classisme ». Ces différents systèmes de discriminations agissent l’un sur l’autre simultanément. L’intersection de ces contextes est propice à l’exploitation des femmes et favorise les agressions à caractère sexuel et les violences sexuelles. L’intersection de ces structures discriminatoires contribue de plus à l’isolement politique, économique, social, psychologique et géographique des femmes et empêche leur pleine participation à la société québécoise et à l’échelle planétaire. Il en résulte aussi des inégalités entre les femmes et nous nous engageons à lutter contre celles-ci. Nous reconnaissons également les nations autochtones comme ayant droit à l’autodétermination et sommes solidaires avec ces nations.

Dans cette optique, les CALACS travaillent à la « mise en œuvre d’approches adaptées aux différents besoins, réalités, intérêts et priorités tels que définis par ces femmes ».

Téléchargez le dépliant de présentation du RQCALACS, 2015.

 

Qu'en pensez-vous ?


 


 



 

Actualités RQCALACS

13
avr

Montréal, jeudi le 13 avril 2017 – Le Regroupement québécois des centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS) est insatisfait des résultats obtenus suite à la révision des dossiers d’agression sexuelle classés non fondés. Une simple révision du classement de dossiers est-elle vraiment la solution que les services de police ont trouvée pour régler le problème du faible taux de dénonciation en matière d’agression à caractère sexuel?

Lire la suite »

20
fév

Ça fait maintenant presque qu’un an et demi qu’on propage le message #OnVousCroit dans les médias traditionnels et sociaux lorsqu’il est question de violence sexuelle. Depuis, on nous reproche de croire les yeux fermés, on nous accuse de sexisme inversé et de nous penser au-dessus des lois, on nous traite d’extrémistes et on nous dit que notre message nuit à notre crédibilité. À tous-tes les sceptiques, qui jugent que notre message #OnVousCroit est futile, vous trouverez, dans les lignes qui suivent, les raisons pour lesquelles nous ne cesserons pas de l’utiliser.

Lire la suite »

9
fév

Montréal, jeudi le 9 février 2017 – Le Regroupement québécois des centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS) juge inadéquate la déclaration de Gerry Sklavounos et souhaite que le gouvernement Couillard décide de ne pas le réintégrer à son caucus.

Lire la suite »

Voir toutes les actualités »

CALACS sur la carte

Voir les coordonnées »

Projet vedette

Campagne contre les violences vécues par les femmes locataires

Lire la suite »