Historique du RQCALACS

Les premiers CALACS ont vu le jour dans les années 1970. Leur naissance s'inscrit directement dans l'évolution du mouvement des femmes, lequel a contribué à développer une nouvelle vision des agressions à caractère sexuel.

À cette époque, des groupes de femmes démontrent que le système judiciaire n'assure ni la protection, ni le droit à la sécurité et à la liberté des femmes. Trop souvent, ajoute-t-on, la police juge les «cas de viol » comme non fondés et les hôpitaux refusent des femmes ayant subi des agressions à caractère sexuel. En outre, ces groupes déplorent que les services sociaux perçoivent ces femmes comme une clientèle marginale. De plus, la population entretient de nombreux préjugés à l'égard de cette problématique, mais également à l'égard des femmes qui en sont les principales victimes.

C'est dans ce contexte qu'est né au Québec, en 1975, un premier CALACS. De nos jours, on compte au Québec une trentaine de centres  dont plusieurs sont membres du RQCALACS.

Le RQCALACS a été mis sur pied en 1979 dans le but d'offrir aux centres membres un lieu de soutien, d'échange, de ressourcement, de formation et de discussion en lien avec leur mission. Depuis sa création, il a véritablement tissé un réseau solide à travers le Québec qui s'est agrandi au fil des ans pour rejoindre un très grand nombre de femmes. Il est devenu une composante sociale bien enracinée dans la communauté. Le RQCALACS se veut rassembleur et solidaire dans la lutte contre les agressions à caractère sexuel.

 

35 ans du RQCALACS

Actualités RQCALACS

31
mai

Le RQCALACS est à la recherche d'une organisatrice communautaire féministe ayant de l'expérience au niveau de la vie associative et de l'organisation d'événements. Entrée en poste en août 2018

Lire la suite »

24
mai

Hier en fin d’après-midi, la CFVF a rencontré le chef du Parti québécois, Jean François Lisée, accompagné de la vice cheffe, Véronique Hivon, et de la représentante de la condition féminine, Catherine Fournier. La CFVF a bien entendu exigé une rencontre avec chacun des chefFEs de partis mais tous n’ont pas donné suite à cette invitation. Cette première rencontre devrait donc être annonciatrice des suivantes…

Lire la suite »

4
avr

Québec, le 4 avril 2018 - Un regroupement historique de personnalités politiques, de personnes impliquées depuis longtemps en faveur des victimes d’agression sexuelle et de violence conjugale, ainsi que de représentants d’organismes venant en aide aux femmes et aux hommes qui ont subi ces sévices se sont regroupés, en ce 4 avril 2018 à Québec, pour réclamer l’abolition du délai de prescription prévu dans le Code civil du Québec pour les victimes d’agression sexuelle et de violence conjugale. Or, le 19 décembre dernier, le Protecteur du citoyen du Québec rendait un avis important en cette matière qui donne une forte légitimité aux revendications de ces victimes.

Lire la suite »

Voir toutes les actualités »

CALACS sur la carte

Voir les coordonnées »

Projet vedette

Commande d'outils de sensibilisation

Lire la suite »