Offre d'emploi à temps partiel : programme Empreinte

11 décembre 2017

Programme Empreinte : agir ensemble contre les agressions à caractère sexuel

Le Regroupement québécois des centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) est un organisme féministe à but non lucratif qui regroupe 26 centres à travers le Québec.  Les CALACS membres du Regroupement déploient cette année le programme Empreinte – Agir ensemble contre les agressions à caractère sexuel destiné aux jeunes de niveau secondaire, à leurs parents et au personnel scolaire.  Ce programme a été développé conjointement par les CALACS et les professeures Manon Bergeron et Martine Hébert, du département de sexologie de l’UQAM en collaboration avec le Service aux collectivités de l'UQAM et grâce au soutien de Condition féminine Canada. Le but du programme est de réduire la tolérance sociale vis-à-vis les différentes formes de violences sexuelles.   Au cours de l’année 2017-2018, l’équipe de chercheures procède à l’évaluation de chacun des volets du programme afin de vérifier l’efficacité du programme et d’apporter des modifications au besoin.   Le programme bénéficiera également, cette année, d’une adaptation aux réalités ilnues et d’une traduction vers l’anglais.

Suite au départ en congé de maternité de la coordonnatrice du projet, le RQCALACS offre un contrat de travail à temps partiel à une nouvelle chargée de projet qui prendra en charge les tâches suivantes en étroite collaboration avec le Comité d’encadrement du programme et l’équipe des travailleuses du RQCALACS :

Responsabilités

  • Coordonner le comité d’encadrement, convoquer les rencontres, rédiger les procès-verbaux et assurer le suivi des décisions;
  • Appuyer les membres dans le déploiement des différentes étapes du Projet en offrant des services conseils, en favorisant l’appropriation du programme et de son contenu, en identifiant des pistes de solution pour relever les défis rencontrés par les Centres;
  • Collaborer avec l’équipe de recherche de l’UQAM pour mettre en œuvre la diffusion des résultats de l’évaluation par : l’organisation d’une journée bilan avec les Centres (juin 2018), la publication des faits saillants et l’organisation de rencontres avec des acteurs du milieu scolaire (septembre-octobre 2018);
  • Coordonner le processus de traduction vers l’anglais des outils du programme;
  •  Coordonner le processus d’adaptation du programme aux réalités ilnues en collaboration avec des personnes ressources issues des communautés ilnues de la Côte-Nord et les CALACS de la région;
  • Réaliser les représentations nécessaires afin d’assurer la reconnaissance du programme Empreinte par le Ministère de l’éducation, les commissions scolaires et tout autre acteur pouvant appuyer le déploiement du programme dans les écoles desservies par les CALACS;
  • Collaborer avec l’agente de communication du RQCALACS afin d’offrir de la visibilité au programme;
  • Représenter le RQCALACS auprès de Condition Féminine Canada, bailleur de fonds du projet et assurer la reddition de comptes dans les délais prévus; 
  • Assurer tout suivi administratif en lien avec le projet;
  • Participer ponctuellement à la vie d’équipe et à la vie associative du Regroupement.

 

Profil recherché

  • Connaissance des approches en matière de prévention de la violence sexuelle;
  • Expérience dans un organisme en violence faite aux femmes, dans un projet auprès de jeunes fréquentant l’école secondaire ou toute autre expérience pertinente en égard aux objectifs du programme Empreinte;
  • Expérience en gestion de projets;
  • Intérêt pour l’analyse féministe intersectionnelle et la lutte contre toute forme de violence sexuelle;
  • Bonnes capacités d’expression en public et de rédaction;
  • Grand sens de l’organisation,  initiative et autonomie;
  • Intérêt pour le travail en équipe et les processus de consultation et de décision de type collectif et horizontal;
  • Capacité d’adaptation, souplesse dans les tâches et l’horaire de travail;
  •  Connaissance de l’environnement Windows, internet et de la suite Office.

Atouts

  • Bonne connaissance du programme Empreinte : agir ensemble contre les agressions à caractère sexuel;
  • Bonne connaissance des CALACS;
  • Expérience de travail en représentations politiques et en relations médiatiques ;
  •  Expérience en animation,  organisation de réunion et d’ateliers ;
  • Connaissance du milieu de l’action communautaire féministe et des acteurs du milieu scolaire;
  • Bon niveau d’anglais pour la révision des traductions écrites. 

 

Conditions

Les modalités du contrat seront à établir en tenant compte des disponibilités de la chargée de projet et des besoins du projet. Les conditions suivantes doivent néanmoins s’appliquer :

Date d’entrée en fonction négociable, à partir du 12 février 2018;

Fin du contrat le 31 octobre avec la remise du rapport final du projet pour cette date;

Gestion flexible des heures selon les besoins du projet : pour un total variant entre 7 à 11 heures par semaine lorsque répartie sur un maximum de 37 semaines;

Taux horaire de 31,90$;

Possibilité de télétravail à l’occasion;

 Avantages sociaux en vigueur au RQCALACS : congé santé et vacances payées

 

 

 

Sélection

Faire parvenir votre CV ainsi qu’une lettre de motivation, au plus tard le 21 janvier 2018, par courriel à  maude.chalvin [a] rqcalacs.qc.ca   Bien que les modalités du contrat seront discutées de vives voix lors des entrevues, merci d’indiquer, dans votre lettre, vos disponibilités et la manière dont vous pourriez assumer les heures de travail jusqu’au 31 octobre 2018. N’hésitez pas à valoriser vos expériences d’implications bénévoles et communautaires. Nous reconnaissons les diplômes et les expériences acquises à l’étranger.

Sauf exception, les entrevues auront lieu le lundi 29 janvier.

Seules les personnes dont la candidature sera retenue pour une entrevue seront contactées.

Le RQCALACS souscrit au principe d’accès à l’égalité en emploi et incite les femmes appartenant à un groupe discriminé (par exemple les femmes de diverses origines ou celles de la diversité sexuelle, les femmes vivant avec des limitations fonctionnelles, les femmes autochtones, etc.) à postuler et à souligner cette appartenance dans leur candidature.   L’obligation d’accommodement sera considérée pour adapter le contrat aux réalités particulières de ces candidates et favoriser la diversité en emploi.

 

Actualités RQCALACS

14
déc

Montréal, 14 décembre 2017. Appuyé par des groupes sociaux, un avocat demande une révision judiciaire pour que trois victimes d’actes criminels puissent conserver les indemnités reçues, en ce moment absorbées injustement par l’aide sociale.

Lire la suite »

14
déc

Dans un contexte de surplus budgétaires: toutes les solutions sont donc réunies et à la portée des décideurs publics : le Québec peut, dès aujourd’hui, faire le choix de s’attaquer aux violences sexuelles en offrant aux CALACS l’appui nécessaire pour déployer leur mission. Dans ce contexte, pourquoi ce limiter à des fonds ponctuels?

Lire la suite »

11
déc

Le RQCALACS offre un contrat de travail à temps partiel à une chargée de projet qui coordonnera le déploiement du programme Empreinte- agir ensemble contre les agressions à caractère sexuel, destiné aux jeunes de niveau secondaire, à leurs parents et au personnel scolaire.

Lire la suite »

Voir toutes les actualités »

CALACS sur la carte

Voir les coordonnées »

Projet vedette

Ensemble, créons une chaîne de solidarité

Lire la suite »